Actualités
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    Les institutions de l'économie contributive

    Franck Cormerais

    VEN.31 MARS.

    18h30 | PETITE SALLE

    ENTRÉE LIBRE

    CONFÉRENCE

    La révolution numérique a fait émerger un nouveau type d’économie industrielle ouvrant, par la même, un nouvel horizon en matière de développement économique et social. Et si nous parlions d’économie contributive, d’économie de l’envie, réhabilitant le bien commun et les processus délibératifs et démocratiques.

     

    Après le cycle Démocratie de Jean-Paul Curnier, le cycle de conférences Philosophie invite Ars Industrialis, association présidée par Bernard Stiegler qui œoeuvre depuis plus de dix ans sur la question des impacts de la technologie et des industries sur les comportements et les esprits.
    L'’automatisation va franchir dans les années qui viennent un seuil qui va finir d’'abattre le modèle consumériste tout en transformant très en profondeur les modes de vie, les relations humaines et la nature même des savoirs. Parce qu'’il faut repenser de fond en comble les relations sociales et les temporalités pour inventer une nouvelle rationalité économique et un nouveau contrat social, ce séminaire tentera de préciser les termes des alternatives qui s'’ouvrent dans cette nécessaire métamorphose des technologies de l’'esprit et du désir.

    À voir aussi

    Franck Cormerais

    Franck Cormerais est philosophe et membre d’Ars Industrialis. Professeur des sciences de l'information à Bordeaux, il s’intéresse aux institutions de l’économie contributive. Ars Industrialis regroupe des philosophes, chercheurs, artistes, acteurs de la société civile, citoyens… qui désirent penser les mutations globales de nos sociétés, technologiques et humaines. Portée notamment par le philosophe Bernard Stiegler, l’association Ars Industrialis développe des rencontres et actions à plusieurs échelles, locale, nationale, européenne et internationale. Olivier Landau est consultant indépendant. Président de l'IRI, membre d’Ars Industrialis, il s’intéresse à l’automatisation généralisée de « l’industrie » et aux conséquences sur la société, en particulier en ce qui concerne l’emploi et le travail.