Actualités
  • SAM.1ER SEPT ! ON S'ABONNE !

    Samedi 1er septembre, les portes du forum et celles du théâtre seront ouvertes dès 7h du matin.
    Venez prendre le petit déjeuner avec l’équipe de Bonlieu. Café, croissants, conseils, sourires et bonne humeur ; nous serons là toute la journée pour vous guider dans vos choix de spectacles.
    Pour ceux qui ont les idées claires, n’hésitez pas à pré-remplir vos bulletins d’abonnement pour simplifier le travail de la billetterie.

    Dès 7h, un ticket numéroté sera distribué au fur et à mesure des arrivées afin d’organiser votre ordre de passage en billetterie de 9h à 19h.

    Vous pouvez également choisir de composer vos abonnements en ligne en quelques clics. Laissez vous guidez sur www.bonlieu-annecy.com dès 9h.
    Une répartition équitable des places a été réalisée entre la vente au guichet et celle sur internet.

     

    Bonne saison à tous !


    SAM.1ER SEPT ! ON S'ABONNE !
  • ON S'ABONNE !
    SAM.1ER SEPT. DÈS 9H

    Ouverture des abonnements SAM.1ER SEPT. dès 9h !
    Rendez-vous au théâtre et sur le site !

    En solo, duo ou tribu, laissez-vous tenter par au moins 3 spectacles parmi plus de 80 proposés pour composer votre abonnement !

    2018 • 2019 à Bonlieu : quelque 80 spectacles pour près de 180 représentations, 5 productions « Made in Annecy », celles de Rodrigo García, Rachid Ouramdane, Christian Rizzo, Pascal Rambert et Cyril Teste. Et pour la première fois, 3 reprises de spectacles produits à Annecy la saison dernière et que vous avez ovationnés : Festen de Cyril Teste, NaKaMa de Saief
    Remmide et Romances Inciertos de François Chaignaud.

    D'ici là :
    > toute la saison est en ligne le site internet
    > La brochure de saison est également disponible à l'accueil billetterie du théâtre ou à télécharger ici

     

    > L’accueil billetterie passe en horaires d’été à partir du 3 juillet : du mardi au samedi de 14h à 18h.


    > Fermeture de la billetterie le samedi 21 juillet à 18h et réouverture le jeudi 23 août à 12h30.


  • SAM.1ER SEPT. DÈS 9H
    OUVERTURE DES ABONNEMENTS
    SAM.1ER SEPT. DÈS 9H

    Ouverture des abonnements SAM.1ER SEPT. dès 9h !
    Rendez-vous au théâtre et sur le site !

    En solo, duo ou tribu, laissez-vous tenter par au moins 3 spectacles parmi plus de 80 proposés pour composer votre abonnement !

    2018 • 2019 à Bonlieu : quelque 80 spectacles pour près de 180 représentations, 5 productions « Made in Annecy », celles de Rodrigo García, Rachid Ouramdane, Christian Rizzo, Pascal Rambert et Cyril Teste. Et pour la première fois, 3 reprises de spectacles produits à Annecy la saison dernière et que vous avez ovationnés : Festen de Cyril Teste, NaKaMa de Saief
    Remmide et Romances Inciertos de François Chaignaud.

    D'ici là :
    > toute la saison est en ligne le site internet
    > La brochure de saison est également disponible à l'accueil billetterie du théâtre ou à télécharger ici


    > Fermeture de la billetterie le samedi 21 juillet à 18h et réouverture le jeudi 23 août à 12h30.


    OUVERTURE DES ABONNEMENTS
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    LADY SIR

    RACHIDA BRAKNI
    &
    GAËTAN ROUSSEL

    concert

    MER.4 OCT.

    À 20H30

    GRANDE SALLE

    TARIF SPÉCIAL (34€/27€/24€/10€)
    MUSIQUE

     

    20h30 première partie
    21h entracte 20min
    21h20 Lady Sir

    22h30 fin du concert

    Lady Sir, c’est la rencontre de deux artistes aux visages multiples : Rachida Brakni et Gaëtan Roussel. Elle est actrice, comédienne, réalisatrice et chanteuse (un premier album très remarqué en 2011). Il est auteur, compositeur et interprète, avec Louise Attaque, en solo, pour Alain Bashung ou Vanessa Paradis, pour le cinéma… Une connivence idéale.
    C’est sur la première réalisation de Rachida qu’ils se rencontrent. C’est le début d’une collaboration insoupçonnée, de références communes, qui aboutira sur la conception d’un album écrit à quatre mains et chanté à deux voix qui s’entremêlent, se fondent en une, sinuent et se rejoignent toujours, en français, en anglais et en arabe, entre folk en mouvement et pop intime.

    chant Rachida Brakni
    chant et guitare Gaëtan Roussel
    guitare Philippe Almosnino
    claviers Jean-Max Méry
    batterie Nicolas Musset

    tour/prod manager Bouchon “Charpentier Thierry”
    artist PA Begs ‘’Bégué Eric’’
    éclairagiste Mathieu Philippe
    son face FX “Guillouf François-Xavier”backliner Lolo “Laurent Thauvin”
    manager Clarisse Fieurgant

    En partenariat avec RPO.


    © Zazzo

    À voir aussi

    Lady Sir

    Lady Sir, c'est une rencontre initiée lors du premier long métrage de Rachida Brakni, Gaëtan Roussel composant un titre qu’ils interpréteront tous les deux. C’est le début d’une connivence insoupçonnée, de références communes, d’une amitié naissante qui aboutira sur la conception d’un album écrit à quatre mains et chanté à deux voix qui s’entremêlent, se fondent en une, sinuent et se rejoignent toujours, en français en anglais et en arabe. Avec en référence l’album d’Isobel Campbell & Mark Lanegan et sa folk intimiste et racée, en filigrane ceux de Nancy Sinatra & Lee Hazlewood ou de She & Him, des projets à deux qui ont démontré que si l’union fait souvent la force, en chansons elle en décuple souvent la beauté.

    la presse en parle

    " Tout est dans tout, et réciproquement. L’harmonica hanté de la chanson-titre, en ouverture d’Accidentally Yours, cocomposée par Gaëtan Roussel, fut utilisé par Rachida Brakni au générique de son film De sas en sas. Ce qui a incité les deux à mêler leurs univers, racines et aspirations créatrices, en une très racée pop en clair-obscur, et un folk acide plongeant ses racines dans la west coast des 60’s (la guitare lysergique de Philippe Almosnino).
    La chanteuse (son premier album avait été salué, en 2012) offre la sensualité voilée d’un chant qui incline parfois à se souvenir de Marianne Faithfull. Quant au leader de Louise Attaque, voix fragile ou narquoise ou obstinée, il aborde l’aventure avec un manifeste souhait d’épure. " Les Inrocks, Christian Larrède, AVR. 17