Actualités
  • SAM.1ER SEPT. DÈS 9H
    OUVERTURE DES ABONNEMENTS
    SAM.1ER SEPT. DÈS 9H

    Ouverture des abonnements SAM.1ER SEPT. dès 9h !
    Rendez-vous au théâtre et sur le site !

    En solo, duo ou tribu, laissez-vous tenter par au moins 3 spectacles parmi plus de 80 proposés pour composer votre abonnement !

    2018 • 2019 à Bonlieu : quelque 80 spectacles pour près de 180 représentations, 5 productions « Made in Annecy », celles de Rodrigo García, Rachid Ouramdane, Christian Rizzo, Pascal Rambert et Cyril Teste. Et pour la première fois, 3 reprises de spectacles produits à Annecy la saison dernière et que vous avez ovationnés : Festen de Cyril Teste, NaKaMa de Saief
    Remmide et Romances Inciertos de François Chaignaud.

    D'ici là :
    > toute la saison est en ligne le site internet
    > La brochure de saison est également disponible à l'accueil billetterie du théâtre ou à télécharger ici

     

    > L’accueil billetterie passe en horaires d’été à partir du 3 juillet : du mardi au samedi de 14h à 18h.


    > Fermeture de la billetterie le samedi 21 juillet à 18h et réouverture le jeudi 23 août à 12h30.


    OUVERTURE DES ABONNEMENTS
  • ANNECY PAYSAGES TOUT L'ÉTÉ !
    23 installations artistiques et paysagères dans les sites emblématiques d’Annecy. À découvrir de jour comme de nuit tout l’été, jusqu'au 2 septembre !

    Un grand merci à vous tous, public, artistes, équipes, d'avoir participé à cette soirée MA-GI-QUE !!! Une magnifique ouverture de festival, une Grande Balade inoubliable !! Et profitez du festival tout l'été !


    Annecy Paysages, un festival imaginé comme un itinéraire en ville et en plein air, ponctué par 23 installations artistiques et paysagères dans les sites emblématiques d’Annecy. À découvrir de jour comme de nuit tout l’été, jusqu'au 2 septembre !

    > + d'infos sur www.annecy-paysages.com


    ANNECY PAYSAGES TOUT L'ÉTÉ !
  • 26 JUIN - 23 AOÛT
    FERMETURE ESTIVALE DE LA BILLETTERIE

    La billetterie du théâtre ferme ses portes du samedi 21 juillet à 18h et rouvre le jeudi 23 août à 12h30.


    Ouverture des abonnements SAM.1ER SEPT. dès 9h !
    Rendez-vous au théâtre et sur le site !


    En solo, duo ou tribu, laissez-vous tenter par au moins 3 spectacles parmi plus de 80 proposés pour composer votre abonnement !

    2018 • 2019 à Bonlieu : quelque 80 spectacles pour près de 180 représentations, 5 productions « Made in Annecy », celles de Rodrigo García, Rachid Ouramdane, Christian Rizzo, Pascal Rambert et Cyril Teste. Et pour la première fois, 3 reprises de spectacles produits à Annecy la saison dernière et que vous avez ovationnés : Festen de Cyril Teste, NaKaMa de Saief
    Remmide et Romances Inciertos de François Chaignaud.

    D'ici là :
    > toute la saison est en ligne le site internet
    > La brochure de saison est également disponible à l'accueil billetterie du théâtre ou à télécharger ici

  • Découvrez le programme !
    LA SAISON 18 • 19 EST EN LIGNE !
    Découvrez le programme !

    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    ALEXANDRE THARAUD

    CONCERT

    VEN.9 FÉV.

    À 20H30 | GRANDE SALLE

    DURÉE 1H20 | TARIF A+
    musique

    Après le succès incontesté du disque Les Variations Goldberg, le célèbre prodige nous livre son regard inédit sur cette œuvre mythique de Bach. Tharaud commence le piano à l’âge de cinq ans. Il sort du Conservatoire de Paris à dix-sept ans avec un premier prix. Depuis, il enchaîne les collaborations avec de prestigieux orchestres internationaux et se consacre à l’enregistrement d’un répertoire varié.
    Chef-d’œuvre de l’art du contrepoint, monument de virtuosité, Les Variations Goldberg contiennent tout le génie harmonique de Bach. Commandées par le comte Keyserling, afin de résoudre ses problèmes d’insomnie, Bach décida alors de composer une œuvre qui, sous les doigts du talentueux Goldberg, serait susceptible d’apaiser les nuits de l’amateur de musique. Trente fois l’imagination s’élance, pour atterrir à la fin sur l’air du début. L’instrumentiste pourrait rester assis à son clavier et recommencer inlassablement le cycle. On songe à la technique des Mille et Une Nuits, où d’un récit initial découle une suite ininterrompue d’anecdotes. Bach avait écrit une sorte de conte oriental, dont les parties s’emboîtent l’une dans l’autre, sans aucune indication de temps. En interprétant cette œuvre, à laquelle les plus grands interprètes se sont mesurés, Alexandre Tharaud témoigne de la bouleversante humanité du regard que ces Variations portent sur le monde : un songe à partager les yeux fermés avec un immense artiste.

    piano Alexandre Tharaud

    partenariat Yamaha CFX


    © Marco Borggreve

    À voir aussi

    Alexandre Tharaud

    La présence d’Alexandre Tharaud s’accentue dans le monde entier. Il joue en Europe, et désormais régulièrement en Asie, particulièrement en Chine, Corée du Sud et au Japon. Après des débuts réussis au Carnegie Hall à New York et une première visite de la côte ouest américaine, Alexandre est apparu au printemps 2016 pour la première fois avec l’Atlanta Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra et, pendant sa tournée américaine avec Les Violons du Roy, dans les plus grandes salles des Etats-Unis, du Symphony Hall de Boston au Walt Disney Hall à Los Angeles. Après le succès incontesté des Variations Goldberg au disque et à l’écran, Alexandre Tharaud a interprété Rachmaninov à la Philharmonie de Paris pour la sortie de son nouvel enregistrement chez ERATO, entouré du Royal Liverpool Philharmonic Orchestra sous la direction de Vassily Petrenko, et de nombreux solistes. Un des points forts de l’année 2016 a été la création mondiale du concerto pour la main gauche du compositeur danois Hans Abrahamsen avec le chef Ilan Volkov et l’orchestre de la WDR à Cologne. Les parutions discographiques d’Alexandre Tharaud sont à l’image de son éclectisme. Sensible à la musique de son temps, il est dédicataire de nombreuses œuvres dont les concertos pour piano de Thierry Pécou et Gérard Pesson.

    La presse en parle

    " Le pianiste Alexandre Tharaud, qui publie aujourd’hui ces Variations à jamais marquées par l’ombre de Glenn Gould, lui, prolonge deux soupirs de la partition, laissant d’infimes silences respiratoires entre les deux premiers ensembles, qui s’en trouvent dissociés et comme superposés en recherche de profondeur. Cela change tout, et donne le ton de son interprétation, plus verticale que linéaire. Pour la 21, nous plongeons dans cette triste mélancolie. " Libération, Guillaume Tion, 14 OCT. 15