Actualités
  • GRAND RASSEMBLEMENT ANNECY TOUT LE MONDE DANSE !
    C'ÉTAIT BIEN ! MERCI !!!

    GRAND RASSEMBLEMENT ANNECY
    TOUT LE MONDE DANSE !

    [MERCI !] #ToutleMondeDanse, c'est fini et c'était bien !!!!
    Merci aux artistes, public et au beau temps d'avoir été là !!
    Trois jours de temps fort réussi, un beau rassemblement de moments artistiques, on était bien !!!


  • Avant & Après les représentations

    Avant & Après les représentations

    ON PICORE !
    Une cuisine saine et conviviale mijotée par Le poulailler traiteur. Cette joyeuse  basse-cour a désormais élu domicile au bar du théâtre  pour régaler vos papilles tous les soirs de spectacles !
    Prenez le temps et venez picorez, savourez ces délicieux mets 1h avant et 1h après les représentations. Et pour accompagner ces saveurs créatives dégustez, entre autres, les vins sélectionnés par Bruno Bozzer de la Java des Flacons.
    Aucune réservation n’est nécessaire.

    ON LIT
    Toute la saison, une sélection d’ouvrages est en vente et en consultation dans le hall du théâtre. Nous vous proposons des livres et des albums en lien avec la programmation. Littérature contemporaine ou classique, ouvrages d’art ou essais, il y en a pour tous les curieux.
    En collaboration avec la Librairie Imaginaire et BD Fugue.

    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    TO DA BONE

    COLLECTIF (LA)HORDE

    VEN.9 MARS

    À 20H30 | GRANDE SALLE

    DURÉE 1H | À PARTIR DE 10 ANS
    TARIF B
    danse

    Ultra-connectés, les 10 jeunes danseurs de To Da Bone, le look hip-hop, en blouson et baskets, et la tête haute, déploient une danse « post-Internet » fière, intense et ultra-communicative. Ces jumpers à l’énergie inépuisable se retrouvent en chair et en os pour libérer sur scène leur fougue, échappée des écrans, et lancer leur insoumission à nos sociétés qui piétinent. Une danse salutaire et réjouissante.
    Né entre 2005 et 2007, le jumpstyle, danse déclinée de la scène techno-hardcore des années 90, est devenu viral sur Internet. Le collectif (La)Horde s’intéresse à cette manifestation populaire d’une expression libre de tout cadre institutionnel, diffusée par les réseaux sociaux. Le collectif, composé des artistes Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel, et les 10 jumpers, issus de neuf pays différents, investissent la scène. To Da Bone explore sur une heure les multiples déclinaisons du jumpstyle, devenu source créative pour la danse contemporaine. (La)Horde entend montrer ainsi « une certaine révolte intime de la jeunesse ». Une révolte aussi ancienne que son esthétisme est neuf, actuel, électrisant.

    conception et mise en scène (LA)HORDE Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
    composition sonore Aamourocean
    conception lumière Patrick Riou
    assistante lumière Claire Dereeper
    régie générale Claire Dereeper
    costumes Lily Sato
    chargée de production Clémence Sormani
    chargé de tournée Tristan Barani et Clémence Sormani
    regard extérieur Jean Christophe Lanquetin

    avec Lorenzo Albano Fontanot aka Lyzer, Valentin Basset aka Bassardo, Jordan Decorte aka Adrenal2ie, Mathieu Douay aka Magii'x, Camille Dubé Bouchard aka Dubz, László Holoda aka Leslee, Thomas Hongre aka ToPa, Kevin Martinelli aka MrCovin, Bartlomej Paruszewski aka Bartox, Viktor Pershko aka Belir, Nick Reisinger aka Neon, Edgar Scassa aka Edx, Andrii Shkapoid aka Shkap, Radek Sobierajski aka Radnaro, Damian Kamil Szczegielniak aka Leito, Michal Adam Zybura aka Zito

    production (LA)HORDE
    coproduction Charleroi Danses - Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Théâtre de la Ville de Paris, MAC - Maison des Arts et de la Culture de Créteil, Manège de Reims - Scène Nationale de Reims, Théâtre Municipal de Porto, Pole Sud - CDC Strasbourg, Gaîté Lyrique (Paris), Fondation BNP Parisbas, DICREAM - Dispositif pour la Création Artistique Multimédia et Numérique (Paris), SPEDIDAM, Institut Français - Convention Ville de Paris
    avec le soutien de Mairie de Paris, SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, Cité internationale des arts (Paris), Liberté Living Lab (Paris), CCN2 - Centre Chorégraphique National de Grenoble (Rachid Ouramdane - Yoann Bourgeois ), DGCA - Direction Générale de la Création Artistique
    résidences Charleroi Danses - Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, MAC - Maison des Arts et de la culture de Créteil, Théâtre Municipal de Porto, Manège de Reims - Scène Nationale de Reims, CCN2 - Centre Chorégraphique National de Grenoble
    remerciements Claire Verlet, Laurent Vinauger, Benedicte Alliot, Lauren Boyer, Louis Gazet, Amélie Couillaud, Anne Rogeaux, Patricia Caule, Isabelle Chesneau, Sabine et Richard Keslassy, Jordan Constantin, Hugo Hermanvillier, Jelle Meulendijks, Nicolas Delomez, Justine Parisien, Patryk Brożyński Lukier, Tom de Peyret, Jérôme Richez, Marylène Vicari, Claire Berger Vachon, Maxime Fleuriot, Héloïse Lesimple, Louis Kiock, groupe CCC, Céline Signoret, Lucie Boissinot, Kanamé Onoyama, Agnes Bretel, Pierre Mercier

    © Laurent PHILIPPE

    À voir aussi

    (La) Horde

    (La)Horde est un collectif artistique fondé en 2011. Il regroupe à sa direction trois artistes : Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel. (La)Horde oriente son champ d’action sur l’échange et le questionnement des codes de différentes disciplines artistiques notamment dans les milieux de l’art vivant et de l’art contemporain. Leur travail se développe à travers la mise en scène, la réalisation de films, l’installation vidéo, la création chorégraphique, et la performance. À l’aide de mediums multiples, ils développent des scénarii et des fictions prenant racine dans des problématiques contemporaines et s’étendant sur plusieurs espaces de narration. (La)Horde crée des univers instables et des fictions hypnotisantes qui défient le spectateur dans son expérience d’appréhension de l’oeuvre.