Actualités
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    CRÉATION

    Frontières de l’invisible

    CHORÉGRAPHIE ET SCÉNOGRAPHIE
    SYHEM BELKHODJA

    VEN.4 | SAM.5 MAI

    VEN. À 19H | SAM. À 18H30
    HALLS PUBLICS | ENTRÉE LIBRE

    CRÉATION DANSE

    > VOIR LE PROGRAMME COMPLET
    TOUT LE MONDE DANSE !

    Une danse éperdue, écartelée entre des pôles contraires, balafrée ; une danse intransigeante qui appuie là où ça fait mal, là où ça fait sens. Des êtres, échappés de l’enfer, titubent, chancellent, tombent, rampent, se relèvent, avancent, s’élancent. Où est l’issue ? Le bout de tunnel ? Inspirée par l’actualité brûlante, la pièce et le thème de l’exil qui la parcourt est aussi nourrie par l’histoire, irriguée par la mémoire collective.

    chorégraphie, scénographie Syhem Belkhodja
    collaboration à la dramaturgie Houria Abdelkafi
    musique Zeïn Abdelkafi
    création lumières Erika Sauebronn
    danseurs Nour Mzoughi, Feteh Khiari, Farah Zhiri, Hajer Belaid, Waël Mansour, Houssem Bouakroucha, Mariem El Borni, Mohamed Ali Cherif, Ahmed Ben Abid, Louay Chakroun, Jihed Blagui

    coproduction Bonlieu Scène nationale Annecy, Ness El Fen, Ballet Preljocaj/Pavillon noir,
    avec le soutien du Ministère des Affaires Culturelles, Ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Institut français de Tunisie

    À voir aussi

    SYHEM BELKHODJA

    Danseuse et chorégraphe du Sybel Ballet Théâtre depuis 1985, la tunisienne Syhem Belkhodja a fondé en 2002 l'Association Ness El Fen à Tunis, ouvert l'École des Arts et du Cinéma ainsi que le Centre méditerranéen de danse contemporaine. Après la création du festival de danse « Les Rencontres chorégraphiques de Carthaqe » en 2002, elle crée un festival de cinéma documentaire « Doc à Tunis » en 2006 et lance le Festival Mode & Design en 2010. Militante des arts, elle est animée par la volonté de promouvoir en Tunisie le développement de différents secteurs artistiques, en reliant dans son approche les dimensions artistiques et pédagogiques, et en y associant les activités de diffusion, de création et de la formation. En tant que chorégraphe, elle a tout un répertoire à son actif dont Ikaa, Turbulences et 30 ans déjà.
    Elle est aujourd'hui à la tête de quatre festivals (Tunis Capitale de la Danse, Festival international du film documentaire Doc à Tunis, Mode & Design de Carthage, AI-Kalimat, le Marathon des mots) et de deux écoles (École des Arts et du Cinéma et le Centre méditerranéen de danse contemporaine).
    En 2015, elle a initié et dirigé le projet El Fabrica, laboratoire de formation et de création en danse à travers dix régions de Tunisie. Près de cent jeunes qui en ont bénéficié ont présenté leur travail lors du festival Tunis capitale de la danse 2016.