Actualités
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    CRÉATION

    FRANCHIR LA NUIT

    CONCEPTION ET CHORÉGRAPHIE RACHID OURAMDANE

    EN COLLABORATION AVEC LE VIDÉASTE MEHDI MEDDACI

    VEN.14 SEPT.

    À 19H

    GRANDE SALLE | EN CRÉATION | DURÉE ENV. 1H
    TARIF C
    CRÉATION danse

    Rachid Ouramdane aime chorégraphier les foules, le nombre, qu’il traite par vagues comme un immense corps en mouvement perpétuel. Il avait exploré cette orientation chorégraphique dans Tenir le temps, sa dernière pièce ; il y revient pour aborder cette fois la question des migrations et de l’exil. La scène de Bonlieu devient la mer Méditerranée, surface en mouvement pour une foule d’enfants et cinq interprètes.
    Franchir la nuit évoque l’exil et les personnes qui s’y confrontent. Expatriation, refus et espérance. Quête d’un ailleurs meilleur. Une expérience marquante pour le corps et l’imaginaire. Le chorégraphe Rachid Ouramdane, longtemps artiste associé à Bonlieu Scène nationale, codirige aujourd’hui avec Yoann Bourgeois le CCN2 - Centre chorégraphique national de Grenoble. Pour cette création à Annecy, qui partira ensuite à la Biennale de la danse de Lyon, il construit son spectacle à partir de rencontres avec de jeunes migrants. Il rêve une pièce à fleur de peau… il y a de l’eau sur scène et des paysages dans les souvenirs. L'Afrique, l'Orient et l'Europe se donneront à entendre dans des cultures musicales propres à ces territoires. Elles seront portées par la chanteuse Deborah Lennie-Bisson. Détail des êtres, matière des lieux. Après le déplacement géographique s’ensuit celui de la pensée. Et l’imaginaire de ceux qui ont fait le voyage affleure dans cette pièce.


    conception et chorégraphie Rachid Ouramdane
    en collaboration avec le vidéaste Mehdi Meddaci
    assistante à la chorégraphie Agalie Vandamme
    musique Deborah Lennie-Bisson
    décors Sylvain Giraudeau
    lumière Stéphane Graillot
    son Laurent Lechenault
    costumes Sigolène Petey, Sarah Chabrier

    avec Annie Hanauer, Deborah Lennie-Bisson, Ruben Sanchez, Leandro Villavicencio, Aure Wachter

    et la participation d'amateurs Les enfants de l'école Verderet de Grenoble et de l'EPD Le Charmeyran foyer de l'enfance de La Tronche


    production CCN2- Centre chorégraphique national de Grenoble - Direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane
    avec le soutien de la Fondation d'entreprise Hermès, de la Spedidam et de la Drac Auvergne-Rhône-Alpes/Ministère de
    la culture et de la communication
    coproduction Bonlieu Scène nationale Annecy, Biennale de la Danse de Lyon, Théâtre de la Ville - Paris, Chaillot - Théâtre national de la Danse, Théâtre national de Bretagne - Rennes, Julidans – Amsterdam, Festival Bolzano Danza / Tanz Bozen
    le CCN2 est financé par la Drac Auvergne-Rhône-Alpes/Ministère de la culture et de la communication, Grenoble-Alpes Métropole, le Département de l’Isère, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et soutenu par l’Institut français pour les tournées internationales


    © Patrick Imbert

    À voir aussi

    Rachid Ouramdane

    Rachid Ouramdane cultive un art de la rencontre, dont l’expérience sensible et entière requiert la mise en doute de tous les préjugés. Son travail s’est souvent appuyé sur un minutieux recueil de témoignages, mené en collaboration avec des documentaristes ou des auteurs, intégrant des dispositifs vidéo pour explorer la sphère de l’intime. Ainsi, il tente par l’art de la danse, de contribuer à des débats de société au travers de pièces chorégraphiques qui développent une poétique du témoignage. Il oriente aussi sa recherche vers une écriture chorégraphique basée sur des principes d’accumulation pour de grands ensembles, comme dans Tout autour pour les 24 danseurs du Ballet de l’Opéra de Lyon, Tenir le temps pour 16 danseurs, La Nuit avec 40 enfants. En parallèle de ses projets de création, il développe un travail de transmission et d’échange en France et à l’international. Rachid Ouramdane a été artiste associé à Bonlieu Scène nationale Annecy de 2005 à 2015 et au Théâtre de la Ville - Paris de 2010 à 2015. Depuis 2016, il codirige le CCN2 - Centre chorégraphique national de Grenoble avec Yoann Bourgeois, qui présente cette saison, Minuit.