Actualités
  • SAM.1ER SEPT ! ON S'ABONNE !

    Samedi 1er septembre, les portes du forum et celles du théâtre seront ouvertes dès 7h du matin.
    Venez prendre le petit déjeuner avec l’équipe de Bonlieu. Café, croissants, conseils, sourires et bonne humeur ; nous serons là toute la journée pour vous guider dans vos choix de spectacles.
    Pour ceux qui ont les idées claires, n’hésitez pas à pré-remplir vos bulletins d’abonnement pour simplifier le travail de la billetterie.

    Dès 7h, un ticket numéroté sera distribué au fur et à mesure des arrivées afin d’organiser votre ordre de passage en billetterie de 9h à 19h.

    Vous pouvez également choisir de composer vos abonnements en ligne en quelques clics. Laissez vous guidez sur www.bonlieu-annecy.com dès 9h.
    Une répartition équitable des places a été réalisée entre la vente au guichet et celle sur internet.

     

    Bonne saison à tous !


    SAM.1ER SEPT ! ON S'ABONNE !
  • ON S'ABONNE !
    SAM.1ER SEPT. DÈS 9H

    Ouverture des abonnements SAM.1ER SEPT. dès 9h !
    Rendez-vous au théâtre et sur le site !

    En solo, duo ou tribu, laissez-vous tenter par au moins 3 spectacles parmi plus de 80 proposés pour composer votre abonnement !

    2018 • 2019 à Bonlieu : quelque 80 spectacles pour près de 180 représentations, 5 productions « Made in Annecy », celles de Rodrigo García, Rachid Ouramdane, Christian Rizzo, Pascal Rambert et Cyril Teste. Et pour la première fois, 3 reprises de spectacles produits à Annecy la saison dernière et que vous avez ovationnés : Festen de Cyril Teste, NaKaMa de Saief
    Remmide et Romances Inciertos de François Chaignaud.

    D'ici là :
    > toute la saison est en ligne le site internet
    > La brochure de saison est également disponible à l'accueil billetterie du théâtre ou à télécharger ici

     

    > L’accueil billetterie passe en horaires d’été à partir du 3 juillet : du mardi au samedi de 14h à 18h.


    > Fermeture de la billetterie le samedi 21 juillet à 18h et réouverture le jeudi 23 août à 12h30.


  • SAM.1ER SEPT. DÈS 9H
    OUVERTURE DES ABONNEMENTS
    SAM.1ER SEPT. DÈS 9H

    Ouverture des abonnements SAM.1ER SEPT. dès 9h !
    Rendez-vous au théâtre et sur le site !

    En solo, duo ou tribu, laissez-vous tenter par au moins 3 spectacles parmi plus de 80 proposés pour composer votre abonnement !

    2018 • 2019 à Bonlieu : quelque 80 spectacles pour près de 180 représentations, 5 productions « Made in Annecy », celles de Rodrigo García, Rachid Ouramdane, Christian Rizzo, Pascal Rambert et Cyril Teste. Et pour la première fois, 3 reprises de spectacles produits à Annecy la saison dernière et que vous avez ovationnés : Festen de Cyril Teste, NaKaMa de Saief
    Remmide et Romances Inciertos de François Chaignaud.

    D'ici là :
    > toute la saison est en ligne le site internet
    > La brochure de saison est également disponible à l'accueil billetterie du théâtre ou à télécharger ici


    > Fermeture de la billetterie le samedi 21 juillet à 18h et réouverture le jeudi 23 août à 12h30.


    OUVERTURE DES ABONNEMENTS
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    CAMILLE

    CONCERT

    SAM.10 NOV.
    À 20H30

    GRANDE SALLE | DURÉE 1H30
    TARIF SPÉCIAL (39€/32€/24€/15€)
    musique

    Un concert de Camille est toujours un enchantement. Chez elle, tout est organique. La voix devient corps et le corps devient son. Le son, comme le souffle, donne vie au mouvement et le rythme engendre la danse… une danse qui mène à la transe !
    En cinq albums, elle a confirmé combien son inventivité lui permet de voyager loin et avec succès sur tous les territoires qu’elle choisit d’arpenter. De OUÏ qu’elle avait d’abord imaginé très politique, Camille en a fait un album poétique, un opus de paix en plein tumulte. Ses chansons ont la vertu de calmer les esprits ; mais sans oublier le terrain exutoire dans lequel elles ont été pensées, celui de la ferveur collective des grands bals de danses traditionnelles. Camille attend toujours avec une impatience gourmande le contact physique avec le public, la scène étant pour elle l’heureuse résolution du désir. Impatience partagée !

    chant Camille
    basses electroniques Martin Gamet
    percussions Clément Ducol ou Pierre Francois Dufour
    clavier et piano Johan Dalgaard
    chœurs Maddly Mendy Sylva, Gizela Razanatovo, Christelle Lassort
    son façade Malik Malki ou Remy Katan
    son retour Bernard Maiquez
    assistant son retour Benoit Malhomme
    plateau Sylvain Kry
    lumière Alex Hardellet ou Laurence Duhamel
    assistant lumière François Noel
    régie générale Fabien Le Meste
    régie artistes Aude Chaumard


    © Christophe Raynaud de Lage

    À voir aussi

    Camille Dalmais

    Camille Dalmais est née le 10 mars 1978 à Paris. A 20 ans, elle participe aux ateliers vocaux de la chanteuse britannique Julie Tippetts. Elève brillante, elle intègre Sciences Po Paris. En 2002, l’établissement reconnaît son premier album, Le sac des filles, comme un stage en entreprise. Plusieurs titres sont alors diffusés à la radio, sur France Inter notamment. En 2005, son deuxième album, Le Fil, composé autour de la note si, est salué par la critique et remporte un vif succès porté par le titre Ta Douleur. Elle remporte le Prix Constantin et rafle deux Victoires de la musique. Après une collaboration avec le groupe Saian Supa Crew, Camille publie un nouvel opus, Music Hole (2008), principalement écrit en anglais. L’année suivante, elle reçoit la Victoire de la musique de l’Artiste Interprète Féminine. En 2010, Camille multiplie les collaborations et forme un groupe éphémère, Les Françoises, avec Emily Loizeau, Olivia Ruiz, Jeanne Cherhal, La Grande Sophie et Rosemary de Moriaty pour le Printemps de Bourges. En 2011, elle publie son nouvel album Ilo Veyou. Elle revient en 2017 avec un album inti­tulé OUÏ.

    LA PRESSE EN PARLE

    « Camille à la voix virtuose capable de toutes les arabesques creuse les percussions corporelles percutantes qui ont fait le sel de ses concerts, mais les mélodies, mélopées, berceuses, apportent de la fluidité au spectacle tirant sur un fil indigo: le tissu devenant au gré des thèmes voile, cape, robe, mer, ciel, terre, etc. »
    L’express, Gilles Médioni, 20 AVR. 2017

    « Dans cette entreprise sans filet, son écriture, dénuée de tout pathos, se fait soudain plus simple et plus limpide. C'est pourtant, encore et toujours, du pur Camille. Mais sans rien renier de son originalité, ni chercher à épater qui que ce soit, elle prend sa place dans la grande tradition de la chanson confession. »
    Télérama, Valérie Lehoux, JUIN 2017