Actualités
  • MER.19 JUIN
    Prêts à découvrir la saison 19 • 20 !

    Qui dit nouvelle année, dit nouveau programme !


    On vous attends nombreux à 19h en grande salle (entrée libre) pour la présentation de la saison 19 • 20 de Bonlieu !

    Venez découvrir les spectacles qui vous attendent, une programmation riche pour tous, entre théâtre, danse, musique, cirque / arts du geste, ats visuels et évènements.

    Dès 20h30, nous vous donnons RDV dans le Square des Martyrs pour partager un moment artistique et convivial autour d’un verre en compagnie de Johanne Humblet - Les filles du renard pâle avec le spectacle Renverse

     

    ++

     

    Les Gaspards pour le Close-up musical

     

    >>> Rejoignez l'event Facebook


    Prêts à découvrir la saison 19 • 20 !
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    HATE

    TENTATIVE DE DUO AVEC UN CHEVAL

    Direction artistique LÆTITIA DOSCH
    En collaboration avec Judith Zagury / Shanju & Yuval Rozman

    MER.16 | JEU.17 JAN.
    MER. À 20H30 | JEU. À 19H

    PETITE SALLE | DURÉE 1H15
    DÉCONSEILLÉ AU MOINS DE 16 ANS
    TARIF B
    théâtre

    Entre Lætitia et Corazon, son cheval, se construit un inattendu pas de deux, vrai dialogue démocratique, à parts égales, de deux êtres dissemblables, mais si proches. Dans l’arène de sable clair, espace mental où fermentent les idées, fusent les mots d’un texte fragmenté nourri de colères, de doutes, de douceurs et d’espoirs. Ainsi, la surprenante Lætitia Dosch nous ouvre son cœur.
    Metteur en scène, auteur, comédienne de théâtre et de cinéma (nommée dans la catégorie jeune espoir féminin aux Césars) et surtout performeuse hors pair, Lætitia Dosch nous livre une sorte de journal intime partagé où le cheval agit en contrepoint. Illustrant les paroles, complice, indépendant, sans entrave, il mène sa propre partition. Animal mythique, au statut si particulier, porteur de multiples métaphores, il fait la part belle tant au ludique qu’à la beauté. Face à lui, l’actrice, dénudée, pose ses mots impressionnistes, dénoue le fil de ses pensées. Immergés dans cette belle relation, tout en délicatesse, la femme et l’animal, forts du lien qui les lie, laissent vivre leur ressemblance.

    directrice artistique Lætitia Dosch
    texte Laetitia Dosch avec la participation de Yuval Rozman
    co-mise en scène Yuval Rozman & Laetitia Dosch
    avec Lætitia Dosch et Corazon
    collaboratrice chorégraphique et coach cheval Shanju / Judith Zagury

    scénographie Philippe Quesne
    d’après une peinture d'Albert Bierstadt (Courtesy Fogg Art Museum)
    réalisation décors
    Ateliers Nanterre Amandiers
    lumières
    David Perez
    son
    Jérémy Conne
    collaborateur dramaturgique
    Hervé Pons
    collaborateurs ponctuels
    Barbara Carlotti, Vincent Thomasset
    assistante à la mise en scène
    Lisa Como
    régie générale et lumière
    Yann Duclos
    régie son
    Yohann Gabillard


    équipe administrative suisse Paquis Production / Laure Chapel
    équipe administrative française AlterMachine / Elisabeth Le Coënt & Camille Hakim Hashemi
    production Viande hachée du Caire et Viande hachée des Grisons
    coproduction Théâtre de Vidy – Lausanne, Nanterre-Amandiers – Centre dramatique national, Festival d’Automne à Paris, La Bâtie – Genève, Théâtre National de Bretagne – Centre Européen Théâtral et Chorégraphique, ShanJu, La Rose des vents – Scène nationale Lille Métropole / Villeneuve d’Ascq, le phénix – Scène nationale de Valenciennes, MA Scène nationale – Pays de Montbéliard, Actoral | Festival international des arts & des écritures contemporaines
    avec le soutien de la Ville de Lausanne, du Canton de Vaud, de la DRAC Île-de-France, de la Société suisse des auteurs, du Fonds SACD Théâtre, de la SPEDIDAM, de la Loterie Romande, Migros Pourcent culturel, de la fondation Ernst Göhner, de la Fondation Nestlé pour les Arts
    avec le soutien (via résidence) de Montévidéo (Marseille, FR), Istituto Svizzero de Rome (Italie)

    création en juin 2018 au Théâtre de Vidy, Lausanne

     

    remerciements Christophe Fiat, Noémie Ksickova, Nicolas Fleury, Tugdual Tremel, Solène Livran Baladine, Brian, Danaé, Dariuch, Epops, Isabelle, Mamé, Micky, Papé, Séverine, Shantih, Vincent, Voltaire, Yolande, Yova
    Et tous les humains et animaux qui vivent passent du temps à ShanJu


    © Dorothée Thébert Filliger

    À voir aussi

    Lætitia Dosch

    Laetitia Dosch est diplômée d’une licence de traduction de littérature anglaise, de la Classe Libre de Florent et de la Manufacture - Conservatoire national de Suisse Romande. Au cinéma, elle joue notamment aux côtés de Christophe Honoré, Catherine Corsini, Antony Cordier pour Gaspard va au mariage, Léonor Séraille pour Jeune Femme qui remporte la Caméra d'Or à Cannes en 2017. Elle sera prochainement à l'affiche de Nos Batailles de Guillaume Senez aux côtés de Romain Duris, puis du prochain film de Julien Rappeneau avec François Damiens. Elle entamera bientôt le tournage de Passion Simple, l'adaptation du livre d'Annie Ernaux par Danielle Arbid, et des Cobayes, d'Emmanuel-Poulin Arnaud.
    A la Manufacture, elle rencontre Marco Berrettini et La Ribot, avec qui elle travaille sur plusieurs pièces. Au théâtre, elle collabore avec Yves-Noël Genod pour son expérience au Théâtre permanent à Lyon, et joue Shakespeare monté par Jean-Yves Ruf et Melanie Leray, puis La Maladie de la Mort de Marguerite Duras adapté par Katie Mitchell. Parallèlement, elle développe son propre travail. Elle crée Laetitia fait péter… en 2010, puis en 2015, Un Album, avec la collaboration de Yuval Rozman, et en 2016, Les Corvidés avec Jonathan Capdevielle.
    Laetitia Dosch a écrit sur les acteurs dans les Cahiers du Cinéma.

    LA PRESSE EN PARLE

    "En duel avec son cheval Corazon, Laetitia Dosch livre ses doutes sur l'humanité et prêche avec humour le rapprochement entre les espèces. [...] On sort chamboulé de ce cruel jeu de pitres où l'humour résonne comme l'ultime politesse qu'on prête au désespoir."

    Les Inrocks, Patrick Sourd, 18 JUIN. 18

     

    "On dit que c’est la plus noble conquête de l’homme. Sans doute, mais dans Hate, à l’affiche de Vidy-Lausanne depuis ce mardi, Laetitia Dosch abandonne toute idée de supériorité. Pas l’ombre d’un assaut dans ce duo entre une comédienne et un cheval, à moins que l’assaut soit amoureux… Car oui, au milieu de la soirée, l’artiste joliment fêlée annonce que le cheval est, pour elle, le partenaire idéal! Que les âmes sensibles se rassurent: aucune zoophilie dans cette création inédite réalisée avec la coach équestre Judith Zagury et le metteur en scène Yuval Rozman. Mais une tentative «de questionner la domination et la destruction liées à toute relation», résume l’actrice qui s’est fait connaître du grand public en incarnant la très touchante «Jeune femme» au cinéma."

    Le Temps, Marie-Pierre Genecand, 05 JUIN. 18