Actualités
  • MER.19 JUIN
    Prêts à découvrir la saison 19 • 20 !

    Qui dit nouvelle année, dit nouveau programme !


    On vous attends nombreux à 19h en grande salle (entrée libre) pour la présentation de la saison 19 • 20 de Bonlieu !

    Venez découvrir les spectacles qui vous attendent, une programmation riche pour tous, entre théâtre, danse, musique, cirque / arts du geste, ats visuels et évènements.

    Dès 20h30, nous vous donnons RDV dans le Square des Martyrs pour partager un moment artistique et convivial autour d’un verre en compagnie de Johanne Humblet - Les filles du renard pâle avec le spectacle Renverse

     

    ++

     

    Les Gaspards pour le Close-up musical

     

    >>> Rejoignez l'event Facebook


    Prêts à découvrir la saison 19 • 20 !
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    JOUEURS
    MAO II
    LES NOMS

    D’APRÈS Don DeLillo
    ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE JULIEN GOSSELIN
    Si vous pouviez lécher mon coeur

    SAM.19 JAN.
    À 14H

    GRANDE SALLE | DURÉE 9H15 SANS ENTRACTE

    Les spectateurs peuvent entrer et sortir librement pendant la représentation

    durée Joueurs - 3h, Mao II - 3h10, Les Noms - 3h
    TARIF A
    ÉVÉNEMENT théâtre

     

     

    Julien Gosselin, l’un des metteurs en scène les plus en vue du moment, adapte pour le Festival d’Avignon trois romans de l’écrivain contemporain américain Don DeLillo. On connaît le goût du jeune homme de théâtre pour les sagas immersives, ici, il propose un nouveau voyage au spectateur en le plongeant dans l’écriture très cinématographique du romancier. Une traversée de 8 heures en forme d’épopée que l’on ne regrettera pas !
    Années 70, 80, 90… en braquant sa loupe sur des microcosmes, de petites sphères privées, Don DeLillo montre à quel point elles sont reliées aux mouvements de l’histoire. La peur, le doute, l’ennui et l’impossibilité de l’amour, pour mystérieux qu’ils soient, sont en lien avec les archaïsmes les plus violents et les plus purs : un fil rouge pour tracer une histoire de décennies de violences politiques. Le théâtre de Julien Gosselin, que l’on avait découvert à Bonlieu avec Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq, est une forme mouvante, puissante. Il est là pour rendre présence et fragilité à l’immense littérature de cet auteur américain.

    texte Don DeLillo

    traduction Marianne Véron
    adaptation et mise en scène Julien Gosselin
    avec Rémi Alexandre, Guillaume Bachelé, Adama Diop, Joseph Drouet, Denis Eyriey, Antoine Ferron, Noémie Gantier, Carine Goron, Alexandre Lecroc-Lecerf, Frédéric Leidgens, Caroline Mounier, Victoria Quesnel, Maxence Vandevelde
    scénographie Hubert Colas

    assisitant technique à la scénographie Frédéric Vienot

    assistant à la mise en scène Kaspar Tainturier-Fink
    création musicale Rémi Alexandre, Guillaume Bachelé, Maxence Vandevelde
    création lumières Nicolas Joubert assisté d’Arnaud Godest

    création vidéo Jérémie Bernaert, Pierre Martin
    création sonore Julien Feryn

    costumes Caroline Tavernier assistée d’Angélique Legrand

    accessoires Guillaume Lepert

    régie générale création et assistance technique scénographique Antoine Guilloux

     

    régie générale tournée Léo Thévenon

    régie plateau Benjamin Dupuis, Simon Haratyk, Guillaume Lepert
    régie lumière Anna Geneste, Arnaud Godest, Fanny Walser

    cadre vidéo Jérémie Bernaert
    régie vidéo Pierre Martin ou Pierre Hubert, Raphaël Oriol
    régie son Julien Feryn, Hugo Hamman ou Noémie Pagot

    régie son HF Mélissa Jouvin
    costumes Angélique Legrand ou Caroline Tavernier
    stagiaire dramaturgie Juliette de Beauchamp

    stagiaires techniques Sophie Miquet, Mickaël Perissinotto, Nina Chiron

     

    direction technique Nicolas Ahssaine

    directeur technique adjoint Vianney Brunin

    administration, production, diffusion Eugénie Tesson
    organisation tournée, communication Emmanuel Mourmant
    assistant à l'administration Paul Lacour-Lebouvier

     


    textes publiés aux Éditions Actes Sud

    production Si vous pouviez lécher mon coeur
    coproduction 開動 Kaidong Coopération franco-taiwanaise pour les arts vivants, phénix scène nationale pôle européen de création Valenciennes - 國家表演藝術中心 - 國家兩廳院 National, Performing Arts Center - National Theater & Concert Hall, Taïwan, L’Odéon Théâtre de l’Europe, Le Théâtre National de Strasbourg, Festival d’Avignon, MC2: Grenoble, Le Théâtre du Nord, C.D.N. Lille Tourcoing Hauts-de-France, International Theater Amsterdam, Théâtre National de Bretagne, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Bonlieu Scène nationale Annecy, Le Quartz - Scène nationale de Brest, Festival d’automne à Paris, La Filature de Mulhouse
    avec la participation artistique
    du Jeune Théâtre National
    avec le soutien de Nanterre-Amandiers et Montévidéo, créations contemporaines
    avec le soutien exceptionnel de la DGCA / DRAC Hauts-de-France et de la Région Hauts-de-France

    l’Adaptation de JOUEURS, MAO II, LES NOMS est représentée dans les pays de langue française par Dominique Christophe / l’Agence, Paris en accord avec Abrams Artists & The Wallace Literary Agency, New York

    construction du décor Ateliers du Théâtre National de Strasbourg

     

    Création au Festival d’Avignon juillet 2018


    © Simon Gosselin

    À voir aussi

    Julien Gosselin

    Julien Gosselin a suivi les cours de l'École supérieure d'art du Nord-Pas-de-Calaisà Lille, dirigée par Stuart Seide.
    Avec six acteurs issus de sa promotion, il forme Si vous pouviez lécher mon cœur (SVPLMC) en 2009, et met en scène Gênes 01 de Fausto Paravidino en 2010, au Théâtre du Nord, puis en tournée.
    L’année suivante, il signera, toujours avec SVPLMC, la création française de Tristesse animal noir d’Anja Hilling, au Théâtre de Vanves, puis en tournée. En 2012, il participe au programme Kadmos, à l’invitation de Vincent Baudriller, lors du Festival d’Avignon.
    En juillet 2013, il crée Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq au Festival d’Avignon, troisième spectacle de SVPLMC. En mars 2014, il crée au Théâtre National de Bruxelles dans le cadre du festival XS, Je ne vous ai jamais aimés, forme courte autour d’un texte de Pascal Bouaziz du groupe Mendelson.
    A l’automne 2015, il met en scène Le Père de Stéphanie Chaillou Théâtre National de Toulouse. La même saison, il crée 2666, adapté du roman-fleuve de Roberto Bolaño. La première a lieu durant le Festival d’Avignon 2016, avant une tournée française et mondiale.
    En 2017, il a crée au Festival de Marseille 1993, à partir d’un texte d’Aurélien Bellanger, avec les élèves de la promotion 43 du Théâtre National de Strasbourg.
    Pour l’édition 2018 du Festival d’Avignon, il adapte et met en scène trois romans de l’auteur américain Don Delillo : Joueurs, Mao II, Les Noms.
    En 2021, Julien Gosselin et Si vous pouviez lécher mon cœur s’installeront à Calais, sur le port. Une fabrique de théâtre qui marquera le début d’un nouvel élan pour la compagnie.
    Julien Gosselin et Si vous pouviez lécher mon cœur sont artistes associés au Phénix de Valenciennes, pôle européen de création et au Théâtre National de Strasbourg.

    LA PRESSE EN PARLE

    « Le moyen de conjurer le néant est la création, semblent répondre le livre et la pièce. Et se referme ainsi l’une des aventures théâtrales les plus marquantes qui nous sera sans doute donné de vivre [...] »
    Libération, «Joueurs, Mao II, les Noms», la terreur est humaine

    « Avec les dix heures de "Joueurs, Mao II, Les Noms", le metteur en scène offre une expérience magnétique. »
    Le Monde, Avignon : Julien Gosselin et son spectacle monstre

    « Julien Gosselin décline la trilogie "Joueurs, Mao II, Les Noms" à la Fabrica d'Avignon en un déluge d'images et de sons hypnotiques. Sa troupe de comédiens surdoués porte haut les mots du romancier américain. Une expérience inouïe de théâtre-cinéma qui dit l'effroi du monde et la puissance des mots, en dix heures chrono."
    Les Echos, Avignon 2018 : Don DeLillo le terrible