Actualités
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    OPTRAKEN

    CRÉATION COLLECTIVE DU GALACTIK ENSEMBLE

    MER.30 | JEU.31 JAN. | VEN.1ER FÉV.
    À 20H30 | SAUF JEU. À 19H

    PETITE SALLE | DURÉE 1H | À PARTIR DE 9 ANS
    TARIF B
    cirque / art du geste

    Optraken ou l’art de la chute ! Premier spectacle réjouissant du Galactik Ensemble, collectif de cinq acrobates au sens comique irrésistible, qui déjouent et se jouent d’une menace omniprésente. Qu’est-ce que marcher sinon risquer de tomber ? Dynamisés par leur folle énergie, ils transforment le plateau en un immense terrain de jeu où l’incongruité des actes dame peu à peu le pion à cette terreur diffuse.
    En ski, l’optraken (tire-bouchon en norvégien) est un mouvement rapide de repli des jambes sous le corps qui permet un saut contrôlé pour éviter un décollage intempestif au passage d’une bosse ou d’une rupture de pente. Pour les acrobates du Galactik Ensemble, tous les moyens sont bons pour rester debout, surtout si le sol se dérobe sous leurs pieds ou si le plafond leur tombe sur la tête ! Ils expérimentent ce court instant du passage de l’esquive à la chute, puis au rétablissement de l’équilibre. Un cirque qui interroge notre résistance aux aléas de la vie, notre possible résilience, cette capacité à triompher de certains traumatismes. C’est aussi et surtout un spectacle trépidant, cocasse et vraiment drôle !

    de et avec Mathieu Bleton, Mosi Espinoza, Jonas Julliand, Karim Messaoudi, Cyril Pernot

    direction technique Victor Fernandes
    technique plateau Charles Rousseau
    construction, création machinerie Franck Breuil

    création lumière Adèle Grépinet
    régie lumière Romain Caramalli

    créateur sonore et musique Denis Mariotte
    communication et graphisme Maëva Longvert
    regards extérieurs Matthieu Gary, Marie Fonte
    regard acrobatique Dimitri Jourde
    production, diffusion et développement Léa Couqueberg

    administration de production Emilie Leloup
    remerciements Christine Morquin, Christine Clavier, Delphine Perrin, Le Grand Bourreau, Aurélien Bory et la Cie 111, John pour son tracteur, La ferme du Riu Ferrer, Les jumeaux de Montpellier à Cherbourg, Brandon.
    À Nico…


    production Le Grand Gardon Blanc / Galactik Ensemble

    coproduction Plateforme 2 Pôles Cirques en Normandie — La Brèche à Cherbourg et le Cirque-Théâtre d’Elbeuf, Scène nationale  de Châteauvallon, Le Tandem Scène nationale - Théâtre d’Arras, Les  3T -­ Scène conventionnée de Châtellerault, Houdremont Scène Conventionnée La Courneuve, Les Subsistances - Lyon, CircusNext, dispositif européen coordonné par JTCE et soutenu par la Commission Européenn

    Le Galactik  Ensemble bénéficie de l’aide à la production de la DRAC, Île-­de-­France,  de l’Aide à la création  artistique  pour  le  cirque  - DGCA /  Ministère  de  la  Culture  et  le  soutien  de  la  SACD  / Processus Cirque ainsi que de l’aide de l’ADAMI et de l’aide à la diffusion d’œuvres sur le territoire parisien de la Mairie de Paris
    avec le soutien de l'Arcadi, Île-de-France, Le Monfort Théâtre - Paris, Théâtre de L’Agora - Evry, La Nouvelle Digue - Toulouse, CIRCa pôle national cirque - Auch, La Grainerie – fabrique des arts du cirque et de l’itinérance à Balma, La Cascade, Pôle National des Arts du Cirque - Bourg-­Saint-­Andéol,  Le Carré magique, Pôle national des arts du cirque en Bretagne - Lannion


    © Philippe Lebruman

    À voir aussi

    Galactik Ensemble

    D’une familiarité artistique est née une complicité dans le travail entre Mathieu Bleton, Mosi Espinoza, Jonas Julliand, Karim Messaoudi et Cyril Pernot, il y a de cela dix ans. Leur pratique commune du cirque et plus particulièrement de l’acrobatie leur a permis de se rencontrer au sein de l’ENACR (Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois). Depuis ce temps ils ont enrichi leurs parcours de différentes expériences, d’interprètes ou d’auteurs. C’est l’envie commune de mettre en scène des actions simples dans des dispositifs mettant en jeu le corps humain, qui est à l’origine de ce projet. Des problématiques telles que tenir debout, prendre la parole, faire un geste libre, résister ou s’adapter (à une force physique extérieure) sont pour eux les vecteurs essentiels des forces qui sous-tendent de nombreuses questions existentielles. Plus que le cirque en lui-même, leur point de départ est une réflexion actuelle, sur l’homme et le rapport qu’il entretient à un environnement hostile.

    LA PRESSE EN PARLE

    « Le Galactik Ensemble étonne par sa virtuosité technique. Avec des moyens relativement modestes, ils déploient des trésors d’inventivité, où l’effet de surprise est particulièrement bien ménagé. Ils réservent aussi des moments drôles et burlesques qui contribuent à alléger cette chape menaçante. Dynamisés par leur folle énergie, les cinq circassiens transforment le plateau en un immense terrain de jeu où l’incongruité des actes dame peu à peu le pion à cette terreur diffuse. Comme pour souligner qu’il peut y avoir aussi par gros temps une certaine dose d’amusement. »
    Sceneweb, Vincent Bouquet, 16 NOV. 2017


    « Une spectaculaire performance, sans temps mort, qui cache un message plus profond : « Des problématiques telles que tenir debout, prendre la parole, faire un geste libre, résister ou s’adapter (à une force physique extérieure) sont pour eux les vecteurs essentiels des forces qui sous-tendent de nombreuses questions existentielles. Plus que le cirque en lui-même, leur point de départ est une réflexion actuelle, sur l’homme et le rapport qu’il entretient à un environnement hostile. » Bien vu. »
    La nouvelle République, 19 MAI 2018