Actualités
  • MER.19 JUIN
    Prêts à découvrir la saison 19 • 20 !

    Qui dit nouvelle année, dit nouveau programme !


    On vous attends nombreux à 19h en grande salle (entrée libre) pour la présentation de la saison 19 • 20 de Bonlieu !

    Venez découvrir les spectacles qui vous attendent, une programmation riche pour tous, entre théâtre, danse, musique, cirque / arts du geste, ats visuels et évènements.

    Dès 20h30, nous vous donnons RDV dans le Square des Martyrs pour partager un moment artistique et convivial autour d’un verre en compagnie de Johanne Humblet - Les filles du renard pâle avec le spectacle Renverse

     

    ++

     

    Les Gaspards pour le Close-up musical

     

    >>> Rejoignez l'event Facebook


    Prêts à découvrir la saison 19 • 20 !
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    ATTENDS, ATTENDS, ATTENDS... (POUR MON PÈRE)

    texte, direction, chorÉgraphie Jan Fabre
    PERFORMANCE / SOLO POUR Cédric Charron

    MAR.5 | MER.6 FÉV.
    À 20H30

    PETITE SALLE | DURÉE 1H
    TARIF C
    danse

     

    ON EN PARLE > MER.6 FÉV. à l'issue de la représentation, nous vous proposons un temps de rencontre entre spectateurs pour échanger et discuter librement autour du spectacle.
    > Entrée libre à l'issue de la représentation

    Passeur des âmes, Charon mène sa barque sur les eaux du Styx. Image d’une beauté stupéfiante. Dans un paysage sans cesse mouvant de brumes, le danseur Cédric Charron, sublime figure d’artiste, lance dans l’espace une poignante supplique au père, revendiquant le temps d’exister. Un solo particulièrement vibrant imaginé par le génial Jan Fabre.
    Le temps des pères n’est pas celui des fils. Les fils exigent du temps, celui qui laisse la possibilité des fausses pistes, la perte dans les détours, la procrastination. Présence irradiante, tout de rouge vêtu, Cédric Charron est ce fils qui supplie son père de lui accorder ce moment d’apnée, cette pause, ce ralentissement dans l’ordre du monde. Il refuse de se soumettre au temps, qui fait disparaître. Et veut vivre, pour percevoir l’élégance de l’inutile, manger l’espace et siffler, lancer ou hurler le chant du désir. Passeur, c’est lui qui conduira son père pour sa dernière traversée. Un texte superbe, qui vous prend à la gorge, des images scéniques saisissantes et une immense performance de Cédric Charron.

    texte, direction, chorégraphie Jan Fabre
    performance Cédric Charron
    musique Tom Tiest
    dramaturgie Miet Martens
    lumière Jan Fabre, Geert Van der Auwera
    costume Jan Fabre, Andrea Kränzlin
    chargée de production Ilka De Wilde
    traduction en Français Michèle Deghilage


    production Troubleyn / Jan Fabre
    coproduction Festival Montpellier Danse


    © Wonge Bergmann

    À voir aussi

    Jan Fabre

    Jan Fabre, né à Anvers en 1958, est considéré comme l’un des artistes les plus novateurs et les plus polyvalents de son temps. Danseur, chorégraphe, homme de théâtre, artiste visuel, son univers artistique est polymorphe. Des productions telles que Je suis sang, Angel of Death, Quando l’uomo principale è una donna, Orgy of Tolerance, Preparatio Mortis et Prometheus Landscape lui ont valu des éloges internationaux. En 2005, Jan Fabre est conseiller artistique du Festival d’Avignon. En 2015, il présente 
à Berlin Mount Olympus, une tragédie de 24 heures. Cette performance marathon tourne toujours dans le monde entier. Au fil des années, Jan Fabre a également construit une œuvre exceptionnelle en tant que plasticien. Il est le premier artiste vivant à présenter son travail au musée du Louvre à Paris avec l’exposition L’Ange de la métamorphose en 2008. En 2016, il a été invité par le musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg à réaliser une exposition à grande échelle.

    Cédric Charron

    Cédric Charron est né en Bretagne, en France. Il a d'abord terminé sa maîtrise en économie et sciences politiques à Rennes  et a décidé en 1997 d’étudier l’interprétation et la danse à P.A.R.T.S à Bruxelles.
    Il a commencé à travailler avec Jan Fabre en 1999, avec la production As Long As the World Needs a Warrior’s Soul. Plus tard, il a également interprêté d'autres des œuvres de Fabre telles que Je suis sang, Tannhäuser, The Crying Body, History of Tears, Orgy of Tolerance et Prometheus Landscape II. Il a également collaboré à Preparatio Mortis, un solo pour Annabelle Chambon et il danse dans le film de Pierre Coulibeuf Les Guerriers de la beauté. Cédric Charron fera partie du projet de 24 heures de Jan Fabre Mount Olympus en 2015.
    Outre son travail avec Fabre, il a fondé le label Cedana, avec Annabelle Chambon et a collaboré avec des artistes tels que Boris Charmatz, William Forsythe, Thierry de Mey, Michèle Anne de Mey, Fatou Traoré, Filip Sangdor...

    LA PRESSE EN PARLE

    « Tout de rouge vêtu, c’est à travers une brume épaisse qu’il traverse le Styx et apostrophe son père : «Le jour où après bien des scrupules tu as accepté que je veuille danser et jouer sur scène, mon corps s’est senti libre de bouger et de regarder dans un temps sans âge.» Tremblements extrêmes : les vibrations du corps du danseur agissent sur ceux du public, et c’est d’abord sans mots, mais tout en sensations qu’on reçoit le spectacle. »
    Libération, Anne Diatkine, 29 MARS 2016


    « Cédric Charron est impressionnant dans ce rôle qui demande autant de talent dramatique que chorégraphique. Et Jan Fabre a le génie de le faire surgir. »
    Danse Canal Historique, Agnès Izrine, 09 JUI. 2014