Actualités
  • 12 - 16.JUIN
    INFO BILLETTERIE

    Pendant le festival international du film d'animation, la billetterie est exceptionnellement transférée au 2ème étage du Forum de Bonlieu et vous accueille de 14h à 18h.

  • PRÊTS POUR LA GRANDE BALADE ?!!
    RENDEZ-VOUS SAM.30 JUIN DÈS 19H
    POUR LA SOIRÉE D'OUVERTURE D'ANNECY PAYSAGES !

    C’est un samedi et c’est gratuit !

    La Grande Balade fait son grand retour avec sa table de pique-nique géante et ses spectacles. Une soirée d’ouverture pour inaugurer le festival Annecy Paysages !


    Au programme :

    - 19h : Rendez-vous sur notre table de pique-nique géante longue de 150 mètres, entre la place Notre-Dame et la rue Filaterie ! Partagez un repas convivial et laissez-vous surprendre par les musiciens aux fenêtres qui rythmeront votre dîner. Une programmation musicale originale proposée par l'Onde & Cybèle.

    - 20h : Antoine Le Menestrel escalade à mains nues la façade de l’église-Notre Dame. De quoi vous donner le vertige !

    - 21h : Rendez-vous au puits Saint-Jean pour déambuler avec les sculptures aériennes d' Aérosculpture. Flânez à travers le Pâquier, le pont des Amours et les Jardins de l’Europe jusqu’à l’Hôtel de Ville.

    - 22h : Johanne Humblet de la compagnie Les filles du renard pâle vous attend pour s’élancer sur son fil de 12 millimètres de diamètre entre l’Hôtel de Ville et le clocher de l’église Saint-Maurice. Souplesse et équilibre sont de rigueur.

    - 23h : Bougez au rythme de Dario Rossi et Etienne de Crécy sur le Pâquier. Une programmation proposée par le-brise-glace.

     

    ON VOUS ATTEND NOMBREUX !

     

    >> toutes les infos sur www.annecy-paysages.com <<


  • Découvrez le programme !
    LA SAISON 18 • 19 EST EN LIGNE !
    Découvrez le programme !

    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    MINUIT

    CONCEPTION ET MISE EN SCÈNE YOANN BOURGEOIS

    MER.20 | JEU.21 MARS
    MER. À 20H30 | JEU. À 19H

    GRANDE SALLE | DURÉE 1H05
    TARIF B
    cirque / art du geste

    Trampolines, bascules, agrès de cirque, autant d’éléments renvoyant tous à la question de l’équilibre et de la suspension. Yoann Bourgeois explore avec sa troupe tous les déséquilibres et les rapports de force. Poétique des images et virtuosité des interprètes font de chacun de ses spectacles un moment rare, suspendu dans le temps.
    Étonnant Yoann Bourgeois ! Ses propositions scéniques engagent toujours une belle part de rêve qui fait oublier que, sous la fascination de l’image, se cache l’incroyable performance. À travers tous les numéros des spectacles précédents existait déjà, fil rouge absolu de ses créations, la recherche du moment unique, là où le temps n’existe plus, là où l’objet lancé se fige dans l’espace, l’instant fugace où il semble hésiter, avant de se décider à tomber. À l’apogée de l’envol, la fraction de seconde qui défie la gravité. Instabilité chronique des personnages et des choses, corps à corps radical entre le dispositif du plateau et l’individu, le spectacle se réinvente à chaque lieu rencontré. Et, comme toujours, c’est magique !

    mise en scène Yoann Bourgeois
    avec la complicité de Laure Brisa, Marie Fonte & Jörg Müller
    musiques Laure Brisa & Philip Glass
    création sonore et régie Antoine Garry
    création lumière et régie Jérémie Cusenier
    régie générale Audrey Carrot

    production déléguée CCN2 - Centre chorégraphique national de Grenoble - direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane
    coproduction Compagnie Yoann Bourgeois, Tandem Scène Nationale Arras Douai, l’Agora Centre Culturel PNAC Boulazac Aquitaine

    Yoann Bourgeois bénéficie du soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets et est en résidence territoriale à la Capi-Théâtre du Vellein
    Le CCN2 - Centre chorégraphique national de Grenoble - direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane est financé par la Drac Auvergne-Rhône-Alpes/Ministère de la Culture et de la Communication, Grenoble-Alpes Métropole, le Département de l’Isère, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et soutenu par l’Institut français pour les tournées internationales.


    © Géraldine Aresteanu

    À voir aussi

    Yoann Bourgeois

    Acrobate, acteur, jongleur, danseur, Yoann Bourgeois est avant tout un joueur. Il dirige le CCN2-Centre chorégraphique national de Grenoble, aux côtés de Rachid Ouramdane depuis l’année 2016. À l’école du Cirque Plume, il découvre les jeux de vertiges. Diplômé du Centre National des Arts du Cirque, qu’il traverse en alternance avec le Centre National de Danse contemporaine, il collabore avec Alexandre Del Perrugia, et Kitsou Dubois pour des recherches en apesanteur. Il devient ensuite artiste permanent du Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape, compagnie Maguy Marin. Il entame en 2010 son propre processus de création. Accompagné par Marie Fonte et d’autres complices, il initie l’Atelier du Joueur, centre de ressources nomade pour le spectacle. Cet atelier pose d’emblée les bases de ce qui deviendra la Compagnie Yoann Bourgeois. S’affirme alors un intérêt tout particulier pour la relation corps/force comme source inépuisable de drame. Cette recherche fait naitre Celui qui tombe et Mnuit. Depuis, Yoann poursuit une recherche solitaire autour de dispositifs qui amplifient des phénomènes physiques. Cette constellation est une recherche de vie, un processus de création permanent, qu’il nomme : tentatives d’approches d’un point de suspension.

    LA PRESSE EN PARLE

    « …A regarder ces interprètes, on se perd dans un infini poétique. Minuit est une constellation où tout se joue à vue : changement d’accessoires, d’harmonies, de rythmes. Au final ces enfants de la balle en s’élevant vers le ciel du théâtre. Avant de retomber au sol comme en enfance. Minuit et tout recommence. »
    Les Inrocks, Philippe Noisette 17 AVR. 2014


    « On pense à cette phrase de Keaton quand dans Minuit on voit un hurluberlu en position instable sur une planche juchée sur un ballon essayer de tutoyer un micro qui finit par lui en coller une. Ou à cette autre phrase en forme de règle d’or, elle aussi chipée dans son autobiographie : « La surprise est l’élément principal, l’insolite notre but et l’originalité notre idéal. » De fait, ces Tentatives d’approches d’un point de suspension ne sont pas avares en surprises et se vautrent dans l’insolite. Ne sachant trop où il nous conduit tout en sachant où il va, le spectacle de Bourgeois, ode à la chute, finit par retomber sur ses pieds sans pour autant conclure. C’est pour le moins original. »
    Rue89, J.-P. Thibaudat, 23 AVR. 2014