Actualités
  • 12 - 16.JUIN
    INFO BILLETTERIE

    Pendant le festival international du film d'animation, la billetterie est exceptionnellement transférée au 2ème étage du Forum de Bonlieu et vous accueille de 14h à 18h.

  • PRÊTS POUR LA GRANDE BALADE ?!!
    RENDEZ-VOUS SAM.30 JUIN DÈS 19H
    POUR LA SOIRÉE D'OUVERTURE D'ANNECY PAYSAGES !

    C’est un samedi et c’est gratuit !

    La Grande Balade fait son grand retour avec sa table de pique-nique géante et ses spectacles. Une soirée d’ouverture pour inaugurer le festival Annecy Paysages !


    Au programme :

    - 19h : Rendez-vous sur notre table de pique-nique géante longue de 150 mètres, entre la place Notre-Dame et la rue Filaterie ! Partagez un repas convivial et laissez-vous surprendre par les musiciens aux fenêtres qui rythmeront votre dîner. Une programmation musicale originale proposée par l'Onde & Cybèle.

    - 20h : Antoine Le Menestrel escalade à mains nues la façade de l’église-Notre Dame. De quoi vous donner le vertige !

    - 21h : Rendez-vous au puits Saint-Jean pour déambuler avec les sculptures aériennes d' Aérosculpture. Flânez à travers le Pâquier, le pont des Amours et les Jardins de l’Europe jusqu’à l’Hôtel de Ville.

    - 22h : Johanne Humblet de la compagnie Les filles du renard pâle vous attend pour s’élancer sur son fil de 12 millimètres de diamètre entre l’Hôtel de Ville et le clocher de l’église Saint-Maurice. Souplesse et équilibre sont de rigueur.

    - 23h : Bougez au rythme de Dario Rossi et Etienne de Crécy sur le Pâquier. Une programmation proposée par le-brise-glace.

     

    ON VOUS ATTEND NOMBREUX !

     

    >> toutes les infos sur www.annecy-paysages.com <<


  • Découvrez le programme !
    LA SAISON 18 • 19 EST EN LIGNE !
    Découvrez le programme !

    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter
    Chargement ...
    Merci de patienter

    PLONGÉE DANS L’UNIVERS DE JAN FABRE

    conférence de Christian Biet & film de Pierre Coulibeuf

    VEN.18 JAN.

    À 19H

    PETITE SALLE
    DURÉE : CONFÉRENCE 1H + FILM 1H
    ENTRÉE LIBRE (SUR RÉSERVATION)

    CONFÉRENCE
    À LA RENCONTRE DE JAN FABRE

    CONFÉRENCE DE CHRISTIAN BIET


    Christian Biet est professeur d’histoire et esthétique du théâtre à l’université de Paris-Nanterre. Il propose un voyage à la rencontre des créations et des performances de Jan Fabre.

     

     

    FILM
    DOCTOR FABRE WILL CURE YOU (2013)
    LONG MÉTRAGE DE PIERRE COULIBEUF
    Fiction expérimentale du plasticien et cinéaste Pierre Coulibeuf, basée sur les performances et le Journal de nuit de Jan Fabre. Le film, conte de fées moderne, projette Jan Fabre dans son propre imaginaire et compose un personnage qui change sans cesse d’identité. Jan Fabre joue de multiples rôles sous les déguisements les plus variés... Le personnage féminin, tel un « démon du passage  » empruntant différents visages, hante le personnage masculin et inspire ses métamorphoses, ad infinitum.

     

    © Stephan Vanfleteren

    À voir aussi

    DOCTOR FABRE WILL CURE YOU - NOTE ARTISTIQUE

    Les concepts de l’œuvre sont la répétition, le simulacre et la métamorphose, dans un rapport essentiel aussi bien avec l’œuvre de Jan Fabre qu’avec ma propre œuvre. La métamorphose, c’est ici le passage d’une forme à une autre, d’un état intensif à un autre, d’une identité à une autre, d’un univers à un autre. Le film comme “transposition” – la forme “performance” se change en forme cinématographique – création nouvelle.


    L’œuvre filmique Doctor Fabre Will Cure You s’appuie sur un matériel divers : la ville d’Anvers (où Jan Fabre a toujours vécu et travaillé), son journal intime (publié en français par les éditions de L’Arche, à Paris), ses œuvres plastiques, et surtout ses performances historiques. Mais le film ne donne pas une copie de ces performances, il propose plutôt une approche imaginaire, mentale, — c’est-à-dire une réinterprétation des performances devenues ici « actions » au sens du cinéma. Ce qui est mis en œuvre dans le film, c’est le potentiel fictionnel des performances artistiques de Jan Fabre et de son journal intime.


    Dans le film, la performance et l’artiste Jan Fabre changent de statut : la performance est jouée par l’ « acteur » Jan Fabre, elle n’existe plus que sous forme de traces, de signes obscurs, de bribes de souvenirs, qui habitent Jan Fabre devenu personnage multiple dans un récit filmique original.

    Dans le contexte de ce film, le concept de « re-enactment » (reconstitution, reproduction), aujourd’hui utilisé par certains artistes de la performance, n’est pas pertinent. Ce concept appartient au contexte artistique dans lequel se réalise habituellement la performance. Dans Doctor Fabre Will Cure You, la performance se libère de ses déterminations historiques, sociales et artistiques. Elle entre dans une autre histoire, celle du cinéma : elle inspire le jeu du personnage - apparition étrange, énigmatique, qui hante le film -, et ainsi cette performance est transformée, métamorphosée, par l’écriture audiovisuelle, par l’espace-temps propre au cinéma. Un film, c’est un tournage avec des plans, des prises, des durées, des sons, une musique (ici ritournelle) ; puis un montage qui construit un univers particulier avec tout ce matériau. C’est la vision d’un créateur (le cinéaste), au sens d’une projection mentale. En fait, le projet du film fut moins de susciter un personnage – mot trop chargé de psychologie -, que de créer un rapport singulier entre un corps – un corps qui se souvient de ses états antérieurs – et des lieux dans la ville d’Anvers, choisis en fonction de l’histoire personnelle de Jan Fabre, mais aussi de mes propres visions ou imaginations. En cela, le film fut pour moi une expérimentation.
    (Pierre Coulibeuf).